Est-ce humain de masquer les enfants dès 8 ans? Action Citoyenne à Genève du 08.12.2021

09.12.2021 : Suite à l’action du collectif-parents.ch ci-dessous, et la lettre qui a été signé par 7’150 parents, une délégation du Collectif Parents, accompagné par un pédo-psychiatre, un médecin infectiologue, un enseignant et un avocat a été reçu le 08.12.2021 par les Conseillers d’État Mme Emery-Torracinta et M. Poggia.

Vous trouverez un compte rendu de cette action ici.

Voici quelques retours médiatiques :

https://www.20min.ch/fr/story/pres-de-200-parents-en-petard-contre-le-masque-a-lecole135889275817

https://www.tdg.ch/les-parents-contre-le-masque-a-lecole-crient-leur-colere-560678296041

https://www.radiolac.ch/geneve/parents-en-colere-contre-le-masque-devant-le-conseil-detat-genevois

https://www.rts.ch/audio-podcast/2021/audio/manifestation-a-geneve-contre-le-port-du-masque-a-lecole-primaire-25784789.html

———————–Nouvelles du 06.12.2021 —————————————-

Bonjour,

L’engrenage totalitaire continue.

Ainsi, plusieurs exécutifs cantonaux ont décidé d’imposer le masque à des enfants plus jeunes dès 8 ans.

Et ce, sous les encouragements d’Antoine Flahault, qui appelle depuis des mois avec tout son enthousiasme à prendre des mesures fortes contre tous ces enfants si contagieux. Et appuyé par un sondage Tamedia qui vient de paraître « totalement par hasard » il y a quelques jours, et qui donnerait une large bénédiction populaire à cette mesure qui va sauver notre système hospitalier d’une hécatombe certaine.

Le Collectif Parents (https://collectif-parents.ch) a écrit le 2 décembre une lettre pour protester contre la réintroduction du masque au Cycle d’Orientation à Genève. Cette lettre a été signée par plus de 3’500 parents. (lire la lettre ici). Une action est prévue pour interpeller le Conseil d’État à ce sujet:

mercredi 08 décembre 2021 à 08:00

devant les bureaux de Conseil d’État

rue de l’Hôtel-de-Ville 2
Veille ville de Genève

Compte tenu des développements, Tous.ch a décidé de soutenir cette action pacifique.

Nous vous appelons à venir rejoindre le Collectif à Genève mercredi 8 décembre à 08:00 (vers les canons) pour montrer votre solidarité avec les enfants.

Petite piqure de rappel : les enfants ne sont pas « à risque ». De plus, aucune étude n’a mis en balance le risque-bénéfice de cette mesure pour les enfants, ni l’efficacité pour cet âge. Le comble : le Conseiller d’État Mauro Poggia a lui-même avoué la semaine dernière que le masque est totalement inutile en discothèque car il est mouillé. En même temps, il oblige les enfants à pratiquer du sport et à la porter dehors dans la cours de récréation…

Bien sûr, nous nous faisons peu d’illusions sur la réception que les autorités vont donner à cette action citoyenne. Nous savons que nos dirigeants sont désormais certains de détenir la seule vérité. Défenseurs auto-proclamés du « bien commun », sourds à toute critique, et délibérément aveugles à toute souffrance des enfants, qui, en plus, ne votent pas.

Et après la votation du 28 novembre, ils sont d’autant plus persuadés que la « majorité silencieuse » les soutient dans chaque mesure.

Mais qui serions-nous si nous laissons faire sans rien dire ?

Tous.ch a toujours été pour le dialogue et contre la division. Nous n’avons jamais pris une position médicale. Nous avons envie de croire que nous sommes des opposants «modérés».

Le monde n’est pas noir et blanc. Nous ne sommes pas les « bons » qui savent.

La vérité est que nous sommes en eaux très troubles, avec de la manipulation de toutes parts.

Pas facile de naviguer entre des glissements totalitaires, populisme et fausses croyances.

Mais force est de constater, jour après jour, que les autorités ne s’intéressent pas à un dialogue modéré. Ils poursuivent leur folie aveugle. Si d’autres pays le font, c’est que c’est le chemin que le peuple le veut ! En ajoutant à ce cocktail la peur et la culpabilisation, la crise est loin d’être terminée.

Que faire, alors, si ces cris de désespoir de milliers de parents ne font pas réagir nos autorités? Est-ce là une preuve supplémentaire qu’ils perdent peu à peu leur humanité ?

Faudrait-il passer à la désobéissance civile ?

Nous aurons la réponse dans les prochaines semaines.

Le silence ne sera pas le dernier refuge la liberté.

Portez-vous bien !

tous.ch